AccueilEquipementsPort de Roscoff > Le projet de port de plaisance à Roscoff

Naviguez en Baie de Morlaix et faites escale au port de plaisance de Roscoff
Contact :

Frédéric Boccou
Maître de Port

frederic.boccou(at)morlaix.cci.fr

Tel:

02 98 79 79 49

Pour obtenir une place au port :

Toutes les informations sur le port de plaisance de Roscoff sur le site plaisance en baie de Morlaix.

Le projet en images (cliquez pour agrandir) :


le futur port de plaisance de Roscoff en vue aérienne

Le port de Roscoff prend une nouvelle dimension. Il s'intègre harmonieusement aux paysages sublimes de la baie de Morlaix (Cabinet JF Revert Paris - Artefacto Rennes - photogpo.com).

simulation 3D des installations portuaires du futur port de plaisance de Roscoff

Vu depuis Roc'h Hieveg (Rocher Fleuri), le bassin plaisance au premier plan prolonge les équipements actuels : criée, môle ferries... (Cabinet JF Revert Paris - Artefacto Rennes)

simulation 3d du futur port de plaisance de Roscoff vu du mole principal

Sur le futur môle séparant le bassin plaisance du bassin pêche, les promeneurs et les usagers du port de plaisance profitent d'un nouveau panorama. Au fond, les équipements terrestres : boutiques, aire de carénage... (Cabinet JF Revert Paris - Artefacto Rennes)

le futur port de plaisance de Roscoff vu de la plage de Traon Erch

Depuis la petite plage de Traon Erc'h, l'impact visuel du port et de sa nouvelle digue de protection est minime, même à marée basse par fort coefficient (Cabinet JF Revert Paris - Artefacto Rennes).

plan des installations portuaires du futur port de plaisance de Roscoff

Depuis le môle, un ponton principal draine les usagers vers le ponton de services (le long du môle, avec les équipements de récupération des eaux usées et la station de carburants), puis sur l'ensemble des pontons réservés aux abonnés ou aux visiteurs. Au sud, le dernier ponton fait fonction de brise-clapot

Travaux d'extension du port de Roscoff 2009-2013


vue orthodromique du futur port de plaisance de Roscoff625 places pour la plaisance, des aménagements pour les ferries, pour les cargos et pour la pêche

L'aspect le plus spectaculaire du projet est la création d'un bassin de 625 places dédié à la plaisance, en prolongement des activités actuelles : ferries, cargos et pêche. Mais ce projet englobe aussi la réalisation de travaux très importants au service des autres activités portuaires : un "déroctage" pour les ferries, c'est-à-dire une augmentation de la profondeur pour permettre aux nouvelles générations de navires d'assurer des rotations rapides sans contrainte de marée ; et de nouveaux linéaires de quai pour le commerce et la pêche, pour permettre au trafic conventionnel de se développer et aux pêcheurs de disposer d'un quai d'attente ou de déchargement hors criée.

Une intégration paysagère soignée, des impacts environnementaux limités

Réalisé dans le cadre d'un programme d'aménagement concerté des structures dédiées à la plaisance dans la baie de Morlaix (incluant l'aménagement des mouillages, le développement du port de Morlaix, la création d'un port à seuil à Plougasnou), ce bassin apporte de nombreuses garanties quant à son intégration au paysage et à l'environnement naturel. Le site est déjà en eau profonde, et il est en grande partie aménagé pour des activités économiques. Enfin, le projet a connu une évolution notable depuis sa présentation en avril 2005 lors de la concertation publique. Une étude complémentaire d'intégration paysagère a conduit à remplacer une partie de la digue de protection (au Sud) par un ponton brise-clapots flottant. La digue est ainsi complètement séparée du « rocher fleuri » : l'impact visuel est moindre et les courants marins circuleront mieux dans le port, permettant de diminuer les phénomènes d'envasement.

41 millions d'investissement, dont 22 pour la plaisance

Les travaux, d'une durée estimée à trente mois, sont répartis en cinq phases, avec une fin de chantier globale prévue en 2013 pour une ouverture des pontons au printemps 2012. Ce programme représente un investissement global de 41 millions d'euros (hors taxes), réparti à raison de 21,5 millions pour la partie plaisance, 10.5 millions pour la concession pêche et 9 millions pour l'activité commerce. Il est conduit par la CCI de Morlaix, maître d'ouvrage, et bénéficiera de la participation financière du département du Finistère (autorité concédante), de la région Bretagne, de la chambre de commerce et d'industrie de Morlaix, de l'Europe, de la communauté de communes du Pays Léonard (5 %) et de l'État.